• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Massada

Massada

 
 
Tsouk Eitan 2014 souvenir de Gaza 
Psaume 18:38-48 : "Je poursuis mes ennemis, je les atteins ; point de relâche que je ne les aie détruits."
 

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 4305 0
1 mois 0 152 0
5 jours 0 35 0

Derniers commentaires


  • Massada Massada 23 juin 15:28

    @Philippe Huysmans
     

    Tiens donc comme c’est interessant, en creusant un peu sur votre pays je vois qu’il pratique une certaine forme d’apartheid !!

    Conseil des droits de l’homme de l’ONU : « La Flandre qui ne veut à aucun prix entendre parler de minorité francophone sur son territoire, conduit la Belgique à se discréditer sur la scène internationale ! » , s’exclament les francophones de Flandre. 




  • Massada Massada 23 juin 15:21

    @Philippe Huysmans
     

    Israël, produit d’une acquisition et non d’un vol de la Palestine.

    L’acquisition de la propriété dounam par dounam, ferme par ferme, maison par maison, fut au cœur de l’entreprise sioniste jusqu’en 1948. 
    Fondé en 1901 et destiné à l’achat de terres en Palestine « pour aider à la fondation d’une nouvelle communauté de Juifs libres engagés dans un projet actif et pacifique », le Fonds national juif fut l’institution-clé.

    et oui nous avons les titres de propriété !

    Les sionistes se sont également consacrés à la réhabilitation de terres improductives et considérées comme inutilisables. Ils n’ont pas seulement fait fleurir le désert, mais ils ont aussi asséché des marécages, assaini des canaux, mis en valeur des terres abandonnées, boisé des collines arides, dégagé les pierres et dessalé les sols.

    Ce n’est qu’après la fin du mandat britannique sur la Palestine en 1948 et la tentative tous azimuts immédiate des États arabes de détruire et d’expulser les sionistes que ces derniers ont pris les armes pour se défendre et continuer à gagner des terres par la conquête militaire. 

    Nous n’avons aucune leçon à recevoir d’un pays artificiellement crée comme la Belgique.

  • Massada Massada 23 juin 15:11

    @Philippe Huysmans
     

    Israël est une démocratie multiraciale et multiethnique. Les minorités arabes, druzes et autres en Israël disposent de droits égaux. 
    Tous les citoyens possèdent un droit de vote égal. 
    Les discriminations raciales sont interdites par la loi. 
    Les universités sont mixtes. 
    Certaines villes et villages israéliens sont également mixtes. 
    Les tribunaux israéliens luttent efficacement contre toute forme de discrimination. 
    La minorité arabe israélienne participe pleinement au processus politique.

    Les citoyens arabes israéliens possèdent certains droits collectifs en tant que minorité nationale. 
    L’arabe est la deuxième langue officielle en Israël et on trouve en Israël une culture, littérature et presse arabe florissantes

    77% des citoyens arabes d’Israël affirment qu’ils préfèrent vivre en Israël plutôt que dans n’importe quel autre pays au monde.

    L’appellation « État juif » ne fait pas d’Israël une théocratie (gouvernement exercé par une autorité religieuse) ou un état exclusivement réservé aux Juifs. Israël est une démocratie qui obéit à une législation élaborée par un parlement élu, la Knesset. 
    Les citoyens de toutes confessions ont le droit de vote. Ils bénéficient tous de la liberté d’expression. La Déclaration d’Indépendance garantit explicitement la protection des minorités.



  • Massada Massada 23 juin 14:10

    @Philippe Huysmans
     

    Moi aussi je ne prends pas la doxa pour argent comptant !
    Israel ne pratique pas l’apartheid contrairement à la majorité des pays musulmans, et nous ne possédons pas de colonies mais délivrons nos terres de l’occupant musulman.
    Nous avons subi l’invasion des musulmans comme la France ou l’Espagne, vous les avez repoussé mais n’acceptez pas que nous le faisons à notre tour.

    La France a demandé pardon pour sa responsabilité dans l’esclavage, la Belgique ne veut meme pas évoquer les atrocités qu’elle a commise au Congo.


  • Massada Massada 23 juin 13:38

    @Philippe Huysmans
     

    Si vous mélangez tous, vous n’arriverez jamais à avoir les idées claires.
    L’Irgoun ce n’est ni le meme contexte politique ni les memes motivations.
     
    Le terrorisme d’Al-Qaïda n’est déjà pas le meme que celui de Daech.
    On parle maintenant d’ubérisation du terrorisme, une sorte d’économie collaborative de la terreur où vous avez des gens qui s’instituent autoentrepreneur de la terreur. 

    Ceci dit, je vois que votre haine d’Israël est bien profonde puisqu’elle transpire dans chacun de vos messages. 
    Pourquoi évoquer l’Irgoun ? quel rapport avec la situation actuel du djihadisme international ? 
    aucun bien sur, juste une occasion d’accuser Israel, mais alors je peux aussi évoquer le Congo sous Léopold II

    10 millions de victimes, l’esclavagisme, les viols, la maltraitance des prisonniers, l’injustice des tribunaux, le non-respect des traités internationaux, etc. 
    Les mutilations imposées par les fonctionnaires belges aux travailleurs noirs. La mode des colliers d’oreilles, mais on tranche aussi les mains et les organes génitaux sous l’autorité de la Belgique.

    Dans le livre « Le Crime du Congo belge » la préface est sans concession : « Beaucoup d’entre nous, en Angleterre, considèrent le crime qui a été commis sur les terres congolaises par le roi Léopold de Belgique et ses partisans comme le plus grand jamais répertorié dans les annales de l’humanité. Je suis personnellement tout à fait de cette opinion. »

    Aucun tribunal, belge ou international, n’a jamais eu à juger de ce fait historique. Aucune repentance n’a été prononcée. 

    Vous allez boycottez les produits belges pour que l’on évoque enfin ces crimes et reconnaisse la culpabilité de la Belgique ! non bien sur, ce sont des africains, des gens sans importance et puis il y a si longtemps....







Palmarès