• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Macondo

Macondo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 31 0
1 mois 0 30 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires


  • Macondo Macondo 19 juillet 20:01

    @RougePomme
    Information de taille, je me suis rarement senti aussi « Grec et antique » ! Emerveillé un peu plus chaque jour de l’aube au crépuscule jusqu’à ce que l’humain contemporain ne m’apparaisse vautré dans ces incertitudes, grégaire à en choper des morpions, cramponné à son avoir issu d’un crédit longue durée donc mortifère pour l’environnement de l’humanité. Inutile de préciser que dans ces conditions de vies extrêmes, la moindre fleur de pissenlit puisse me tirer facilement une larme, un extrait de jus d’émerveillement concentré ...


  • Macondo Macondo 19 juillet 18:02

    @Phalanx
    Ca ne fait pas l’ombre d’un doute. Si on suppose que religion = approche rassurée de la décomposition finale, je ne doute pas que les primo-occupants des grottes aient pu constater assez vite comment ça finissait mal et comment rapidement ça ne sentait pas bon. Il fallut amadouer les âmes sensibles du groupe et aussi rassurer les enfants. On commença probablement dès lors, à inventer des lendemains qui ressuscitaient les esprits (il était clair à chacun(e) que pour l’enveloppe charnelle, c’était mort), ou bien des traversées oniriques sur de frêles radeaux, ou encore des entre-mondes lumineux où l’on peut devenir un papillon. C’est humain et ça mérite à ce titre, une certaine empathie ...


  • Macondo Macondo 18 juillet 18:29

    A l’instant de passer de vie à trépas, chacun saura, s’il croit ou pas. Avant l’inévitable rencart du siècle avec la possessive camarde, toute assertion péremptoire affirmant le déni complet d’une hypothétique transcendance, fait sourire ...


  • Macondo Macondo 13 juillet 06:37

    Bel hommage, entre les lignes, à la survie de l’espèce, mais pas au bon endroit.
    Ici, quand vous montrez la Lune, on vous bouffe une jambe ...


  • Macondo Macondo 12 juillet 15:53

    Belle oraison ... Sur leur passage à l’âge adulte, je dois ajouter une évidence célèbre : le temps ne fait rien à l’affaire ! Combien étaient-ils en pourcentage, sur une classe de 5ème ? Combien sont-ils - dans un service de la même taille que la classe de 5ème - chez un quelconque fournisseur d’emploi ? Il semblerait donc que le fayot commun puisse rester longtemps en dormance au sec à l’abri de la lumière avec une mine de rien. Et tout l’art consommé du capital - proche de la magie économique - c’est bien d’agiter des carottes pour faire germer ces fayots. Et si pénurie de carottes se profilait, c’est au bâton, qu’ils germeront ...







Palmarès